Kaisen.Life Zen · Master · Blog
  • English
  • Vision II

    S’asseoir dans le grand Mystère, c’est s’en remettre à Lui sans laisser aucune trace humaine, Corps-esprit offert comme un don suprême à ce grand Mystère d’où sont apparus tous les corps-esprits.
    Nous pensons que l’esprit est ceci ou qu’il n’est pas cela, mais, en vérité, l’esprit avec ses consciences n’est qu’un phénomène naissant et disparaissant.
    Cependant, le grand Esprit ou Conscience infinie anime toutes choses et est notre vraie Source.
    Pour fusionner en lui, nous devons nous débarrasser de tout ce qui n’est pas Lui.
    Une fois cela fait, c’est lui qui agit, pense et parle à travers moi.
    Ainsi, je suis l’expression de Lui et non pas de moi.
    Lorsque Cela est moi, alors je suis Lui.
    Mais cela ne peut entrer dans le cerveau humain qui se prend pour sa propre création.
    Le problème du cerveau, c’est qu’il possède deux parties et que ces deux parties sont toujours en conflit. C’est ce que nous nommons dualité. Et le plus risible, c’est que c’est cette même dualité qui parle d’Unité, de sagesse-connaissance et d’expériences mystiques ou simplement humaines.
    Quelle pitié !
    Le monde d’aujourd’hui domine le grand Mystère par la réussite technologique et les miracles de la médecine et de la science.
    Les philosophes appuient et soutiennent ces hautes valeurs en les prenant pour vraies et en glorifiant leurs effets.
    Les Américains (Anglais) ont ainsi glorifié les chariots de fer, les armes puissantes, l’or et la gloire de Dieu en exterminant les Natifs d’Amérique.
    L’homme ne voit qu’à travers son ignorance en répétant les erreurs commises dans le passé. Rares sont ceux qui ont le courage de briser la coquille de l’ignorance pour pénétrer la vraie Ignorance, celle d’un Cœur pur, celle du grand Mystère dont parlaient les Natifs.
    L’homme s’est tellement éloigné de ce qu’il est vraiment que ses oreilles sont incapables d’entendre, ses yeux incapables de voir, ses mains incapables de transparence et sa tête incapable de penser la vie.
    Car il oublie que sa tête, c’est son corps et que, coupé de son corps, la tête n’est qu’une tête d’épingle suspendue à une vanité infinie.

    Si vous ne revenez pas à la Source, vous vous dessécherez comme une mare en plein désert.

    La vérité n’est pas ce que nous pensons ou disons. C’est ce qu’exprime notre Cœur.

    Share this
    Share on Facebook
    Facebook
    Tweet about this on Twitter
    Twitter


    Subscribe: NewsletterFacebook