Kaisen.Life Zen · Master · Blog
  • English
  • La Magie de la quatrième vision

    Il n’y a pas plus grande magie que celles des mots.
    Les mots ont une puissance phénoménale.
    Les mots sont à la source des guerres, des discordes et des malentendus.
    Les mots prononcés se transmettent comme une maladie contagieuse.
    Les philosophes transmettent les mots de Socrate, Platon, Anaxagore, Diogène ou Épicure, les chrétiens transmettent les paroles de Jésus et des évangiles, les bouddhistes celles de Nagarjuna, Kumarajiva ou Dogen.
    Il y a les paroles qui illuminent les êtres et celles qui les détruisent.
    Le pouvoir des mots est à prendre en compte.
    Autrefois, on invitait à « tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler ».
    Les maîtres d’autrefois parlent à partir du silence et non à partir des idées.
    Ne laissons pas s’emballer notre vieille mémoire remplie de mauvaises habitudes.
    Laisser un espace entre les pensées permet à nos nos paroles d’être fraîches et neuves.
    Elles ne portent pas en elles la rancune, l’avidité, le mensonge, la répétition, le paraître ou le jugement.
    Quand on parle à partir de la pensée, ce qui vient d’être dit a été pensé deux fois. Voilà ce que j’appelle la répétition.
    Nous devons parler à partir du silence des pensées, ainsi les mots sont purs.
    Mais pour cela, il faut que le cœur soit purifié de toute idée d’obtention, de tout mensonge, de tout paraître et de tout but.
    Cela n’est donné qu’à ceux qui sont profondément sincères dans leur Voie.
    On appelle cela la sagesse du Cœur.
    Mais pour la plupart des gens, la pensée est avant la parole. C’est alors la pensée qui produit la Magie. Dans ce cas, la pensée peut devenir nuisible car elle est capable de stratégies, d’obscures manigances et de multiples mensonges.
    Il y a aussi de doubles magiciens qui disent le contraire de ce qu’ils pensent. Pourquoi font-ils cela ? Pour obtenir l’objet de leur désir, pour montrer aux autres une autre facette de ce qu’ils sont vraiment ?
    Le monde est plein de toutes sortes de magiciens et de prestidigitateurs.
    On prend des attitudes arrogantes, nobles ou humbles, alors que le serpent du mensonge se meut autour du cœur.
    L’attitude du corps, de la pensée et de la parole conditionnent notre vie de tous les jours. L’être humain est la seule espèce sur terre et dans le ciel à mentir autant en rendant les trois corps esclaves de ses propres magies.
    Être naturel et être un homme vrai n’est pas donné à tout le monde.
    Même ceux qui travaillent du matin au soir ne sont que des paresseux car ils ne font rien de vrai pour eux-mêmes, ils ne font que transmettre leurs mensonges à d’autres menteurs.
    Mais le monde est ainsi.
    Le « chacun pour soi » et le « chacun chez soi » est la grande devise d’une civilisation en plein déclin. Les aveugles poursuivent cette œuvre par inconscience collective.

    Le ver de terre enroulé sur la pierre nue
    Fait battre le cœur de la montagne.

    Share this
    Share on Facebook
    Facebook
    Tweet about this on Twitter
    Twitter

    All posts »

    Subscribe: NewsletterFacebook